L’affaire Borrel, du nom du juge français retrouvé mort en 1995 à Djibouti, pourrait connaître un nouveau rebondissement. Un témoin, qui avait mis en cause l’actuel président djiboutien, a été interpellé au Yémen et pourrait être extradé.