Deux procédures pénales ont été ouvertes suite à l’introduction samedi de militants anti-corrida dans l’arène de Rion-des-Landes pour réclamer l’interdiction de la tauromachie en France. Huit d’entre eux ont été blessés, dont un grièvement.