Retenus contre leur gré au Qatar, quatre Français privés de leur visa de sortie ont fait entendre leur colère, lundi, par la voix de leurs épouses résidentes en France. L’avocat des “otages” dénonce, lui, l’incurie de la diplomatie française.