Le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, a présenté mercredi en Conseil des ministres deux nouveaux dispositifs pour assouplir les démarches de naturalisation. L’opposition accuse ce dernier de brader la nationalité française.