L’ancien ministre des affaires étrangères français, Alain Juppé, s’est prononcé jeudi en faveur d’une intervention armée en Syrie. Une déclaration qui vient rompre la position commune affichée la veille par le groupe UMP lors du débat parlementaire.