Retirée fin août d’un site de ventes aux enchères, la stèle dénonçant “la trahison” du président François Hollande vis-à-vis des ouvriers des hauts-fourneaux de Florange a finalement été vendue pour 3 000 euros à un entrepreneur lorrain.