Vincent Peillon, ministre de l’Éducation, doit présenter lundi sa “charte de la laïcité à l’école”. Cette charte rappelle la liberté de conscience des élèves en les protégeant “de tout prosélytisme”, mais n’aborde pas tous les sujets polémiques.