Le début de la dernière période glaciaire s’est caractérisé dans l’hémisphère Nord par une forte accumulation de neige aux hautes latitudes et la formation d’une immense calotte polaire. Ceci constituait un paradoxe pour les climatologues. En effet, les chutes de neige sont toujours associées à une forte humidité et à des températures relativement modérées…