Furieux, les membres d’Europe Ecologie-Les Verts menacent de quitter le gouvernement. Les écologistes s’indignent que la fiscalité sur le diesel puissent rester inchangée. De son côté, le gouvernement tente de jouer la carte de l’apaisement.