Une semaine après la mort de son fils, tué par balles à Marseille, José Anigo, le directeur sportif de l’OM, s’est exprimé vendredi dans L’Équipe. Face aux violences dans la cité phocéenne, il se dit prêt à agir dans les cités.