La page Facebook de “Soutien au bijoutier de Nice” – braqué mercredi et qui a abattu son agresseur – revendique plus d’un million de “likes”. L’ampleur du chiffre suscite des doutes. Certains émettent l’hypothèse d’un possible achat de “likes”.