Un coupe homosexuel franco-marocain a été privé d’union samedi en raison d’une convention bilatérale entre la France et le Maroc. Les deux hommes vont saisir la justice pour faire reconnaître leur droit au mariage, a annoncé samedi son avocat.