Alors que la mobilisation sur les réseaux sociaux ne faiblit pas pour soutenir le bijoutier qui a abattu son braqueur mercredi, la famille de la victime a fait part de sa crainte que la justice soit rendue “sous la pression de l’opinion publique”.