Il y un quart de siècle, 337 Kurdes irakiens trouvaient refuge au camp militaire de Bourg-Lastic en Auvergne. Une exposition à Paris retrace l’itinéraire de ces rescapés du bombardement chimique d’Halabja commis sous Saddam Hussein en mars 1988.