Durant le premier semestre 2013, plus de 10 000 Roms ont été expulsés de leur campement de fortune en France, a rappelé mercredi Amnesty International. De tels agissements favorisent l’incapacité d’intégration des Roms, selon l’ONG.