Les syndicats opposés à la loi travail ont finalement “obtenu le droit” de manifester, jeudi à Paris, “sur un parcours proposé par le ministre de l’Intérieur”. La préfecture avait initialement interdit le cortège.