Chez la souris, l’augmentation de la quantité de fibres alimentaires et de vitamine A dans son alimentation réduit l’allergie à la cacahuète. Cette expérience suggère que manger peu de fibres favorise les allergies.