Desktop Pal fini

Desktop Pal fini

Deskbot Pal fonctionnant avec Arduino – Leçon 1 : Assemblage

Desktop Pal fonctionnant avec Arduino – Leçon 2 : Configuration du programme et tests

Desktop Pal fonctionnant avec Arduino – Leçon 3 : À venir…

Le Deskbot Pal est un robot emoticône animatronique facile à fabriquer, et sans vous ruiner. Le Pal peut être personnalisé avec vos propres 15 accessoires ou plus si vous le souhaitez !  Il fonctionne avec un microcontrôleur compatible avec Arduino, et ne nécessite aucun outil de fabrication spécial ni même de soudure.

Voici la leçon 2 de la série Desktop Pal. Si vous débutez le projet, vous aurez envie de commencer par la Leçon 1, Fabriquer votre propre Deskbot Pal fonctionnant avec Arduino, où vous découvrirez les composants du Desktop Pal, et comment le fabriquer.

Démarrer avec Arduino

Important : avant de poursuivre cette leçon, prenez le temps dès à présent de vérifier trois fois le câblage et les autres connexions de votre Desktop Pal. Reportez-vous à la Leçon 1, Fabriquer votre propre Deskbot Pal fonctionnant avec Arduino, et assurez-vous que tous les composants sont branchés sur les bonnes broches sur la carte Itead Leonardo. Cette vérification permettra de garantir les résultats positifs des tests qui suivent.

Le Desktop Pal fonctionne avec une Itead Leonardo, l’une des nombreuses cartes à microprocesseur de qualité et compatible avec Arduino disponibles. J’ai choisi l’Itead Leonardo, car elle dispose de connecteurs avec embase à trois broches, ce qui la rend facile à utiliser en la branchant simplement dans les capteurs et les servomoteurs. Grâce à cette caractéristique, les accessoires sont branchés en un clin d’œil.

La carte Itead Leonardo comprend des connecteurs pratiques avec embase à 3 broches

La carte Itead Leonardo comprend des connecteurs pratiques avec embase à 3 broches

Si l’Arduino est une grande nouveauté pour vous, et que vous débutez, vous devrez d’abord configurer l’environnement de programmation Arduino. Avec cet environnement, vous pouvez créer des programmes sur votre ordinateur, et, à l’aide d’un simple câble USB, les télécharger sur votre carte Itead Leonardo (ou toute autre carte compatible avec Arduino).

Une fois un programme, appelé sketch , transféré sur la carte, elle fonctionne sans l’aide de votre ordinateur. Vous pouvez déconnecter le câble USB, et l’Itead Leonardo fonctionne de manière autonome.

L’Itead Leonardo utilise le logiciel d’espace de développement intégré (IDE) classique d’Arduino, qui est disponible sur le site internet d’Arduino. Rendez-vous sur : www.arduino.cc/en/Main/Software et choisissez le type de programme d’installation que vous souhaitez utiliser ; des programmes d’installation distincts sont disponibles pour Windows, Macintosh OS X et Linux.

Remarque : installez l’IDE Arduino avant de brancher la carte Itead Leonardo.  En installant d’abord le logiciel IDE, votre système dispose déjà des pilotes de périphériques appropriés pour la communication entre la carte Arduino et votre ordinateur.

  1. Assurez-vous d’être en possession des pleins droits d’administrateur sur votre ordinateur, afin de pouvoir y installer le logiciel.
  1. Téléchargez le programme d’installation que vous souhaitez utiliser (lors du téléchargement, vous avez la possibilité de faire un don à la communauté de développement Arduino, qui est une noble cause).
  1. Une fois téléchargé, lancez le logiciel d’installation et suivez les instructions à l’écran. Remarque : si vous avez déjà installé une version antérieure de l’IDE Arduino, vous pouvez être invité à la désinstaller.
  1. Si tel est le cas, assurez-vous d’installer le pilote de périphérique USB, afin que votre ordinateur puisse communiquer avec l’Itead Leonardo.
  1. Une fois l’installation de l’IDE terminée, connectez l’Itead Leonardo à votre ordinateur à l’aide d’un câble USB. La carte Leonardo requiert un câble USB de type A à mini USB.
  1. Les pilotes de périphériques USB doivent s’installer automatiquement la première fois que vous reliez l’Itead Leonardo à votre ordinateur. L’installation du pilote peut prendre plusieurs minutes, alors soyez patient.

Astuce : si le processus d’installation échoue, ou si vous voulez une immersion plus détaillée dans le processus d’installation, rendez-vous sur arduino.cc/en/Guide/HomePage, et accédez aux liens sous Install the Arduino Software. Des guides distincts sont fournis pour Windows, Mac OS X et Linux.

Vous êtes maintenant prêt pour commencer à expérimenter !

  1. Démarrez l’IDE Arduino.
  1. Sélectionnez la carte Itead Leonardo en choisissant Outils>Carte>Arduino Leonardo (elle peut être déjà sélectionnée pour vous).
Sélectionnez la carte et le port dans l'IDE Arduino pour votre carte Itead Leonardo

Sélectionnez la carte et le port dans l’IDE Arduino pour votre carte Itead Leonardo

  1. Au besoin (si l’IDE ne l’identifie pas automatiquement), sélectionnez le port de communication USB à utiliser en choisissant Outils>Port. Choisissez le port qui correspond à celui sur lequel est branchée l’Itead Leonardo.

Remarque : la nomenclature exacte du menu Outils et les choix du port série qu’elle comporte, dépendent du système d’exploitation de votre ordinateur.  Les pages du Guide sur arduino.cc procure des informations supplémentaires lors de l’utilisation des différents systèmes d’exploitation.

Tester votre nouvelle carte

Chaque fois que vous avez une nouvelle carte Arduino ou compatible avec Arduino , commencez toujours par la tester en téléchargeant un simple sketch. C’est ce qui vous permet de savoir que tout fonctionne correctement.

Emplacement de l'alimentation et de la broche 13 LED sur la carte Itead Leonardo

Emplacement de l’alimentation et de la broche 13 LED sur la carte Itead Leonardo

  1. Avant de télécharger un sketch, vérifiez que votre Itead Leonardo montre des signes de vie en la branchant sur le port USB de votre ordinateur, si ce n’est déjà fait, et en vérifiant que son voyant d’alimentation est allumé. Le voyant à LED verte de l’alimentation est situé dans le coin supérieur gauche de la carte,
  1. Le logiciel IDE Arduino comporte plusieurs exemples de sketches. Ouvrez le sketch universel Clignotement en choisissant Fichier>Exemples>Basiques>Clignotement. Le sketch Clignotement devrait charger dans l’IDE.
  1. Il est fort probable que le sketch Clignotement , ou une de ses variantes, ait déjà été téléchargé sur la carte en usine. Vous pouvez le voir en examinant la LED verte la plus proche du trou de montage à proximité du coin supérieur gauche de la carte. Si un sketch Clignotement est déjà chargé dans la carte, la LED s’allume et s’éteint à intervalles d’une seconde.

Astuce : la LED clignotante est reliée à la broche numérique 13 sur la carte Itead Leonardo. Elle est souvent appelée simplement la Broche 13 LED. 

  1. Pour vérifier le succès d’un nouveau téléchargement, vous pouvez faire un petit changement dans le sketch Clignotement . Trouvez le premier énoncé qui affiche
delay(1000);

et changez-le en

delay(250);
  1. Vérifiez que la bonne carte Arduino Leonardo et le bon port de COM soient toujours sélectionnés dans le menu Outils, puis cliquez sur le bouton Télécharger dans la barre d’outils IDE.
  1. L’IDE va compiler et télécharger votre sketch modifié. Pendant cette phase, surveillez les messages de commentaires affichés par l’IDE. Si tout va bien, vous devriez d’abord voir Compilation du Sketch, suivi de Téléchargement, et enfin Téléchargement terminé.
  1. Une fois le téléchargement terminé, vérifiez que la Led clignote toujours, mais plus rapidement. Cela démontre que la carte fonctionne, et qu’elle est en mesure d’accepter de nouveaux sketches qui y sont téléchargés.

Calibrer les servos

Le Desktop Pal utilise des micro servos pour bouger la tête de chaque côté, ainsi que vers l’avant et vers l’arrière. Lorsque vous avez fabriqué votre Desktop Pal dans la leçon 1, vous avez placé les servos dans leurs positions approximatives centrées mécaniquement. Cette position peut coïncider exactement ou pas avec ce que le servo considère comme son point médian de course.

Ainsi, la pemière des choses à faire, c’est de vous assurer que les servos sont étalonnés à leur point central neutre. De là, vous pouvez ajuster le montage des servos, et la tête de votre Desktop Pal, afin que votre copain pointe tout droit quand il est censé le faire.

  1. Localisez votre sketchbook Arduino. C’est l’emplacement commun où sont stockés vos sketches Arduino. Vous pouvez trouver son emplacement dans votre ordinateur en choisissant Fichier>Préférences. Regardez dans Localisation sketchbook dans la partie supérieure de la boîte de dialogue.
  1. Téléchargez le sketch en PalServoCalibrate.zip dans votre sketchbook Arduino. Décompressez le fichier zip. Il contient un dossier nommé PalServoCalibrate, et un fichier dans le dossier, nommé PalServoCalibrate.ino.

Astuce : l’IDE Arduino s’attend toujours à ce que les sketches soient à l’intérieur de dossiers du même nom. Chaque fois que vous créez et enregistrez un nouveau sketch dans l’IDE, un dossier avec le nom du sketch sera automatiquement créé pour vous.

  1. Ouvrez le sketch en choisissant Fichier>Ouvrir, puis accédez au dossier PalServoCalibrate . Sélectionnez le sketch PalServoCalibrate.ino , et ouvrez-le.
  1. Vérifiez que votre Itead Leonardo est toujours sélectionnée dans les menus port et carte sous Outils, puis cliquez sur le bouton Télécharger dans la barre d’outils IDE Arduino.
  1. Une fois le téléchargement terminé, les deux servos devraient immédiatement se placer dans leur position centrale, ou neutre. Lorsqu’ils sont dans cette position (et avec l’Itead Leonardo toujours branchée à votre ordinateur et sous tension), retirez la tête de votre Desktop Pal pour accéder aux vis sur les palonniers.
Alignez les palonniers lorsque les deux servos ont été dirigés vers leur position centrale (neutre)

Alignez les palonniers lorsque les deux servos ont été dirigés vers leur position centrale (neutre)

  1. Retirez les vis des palonniers, et repositionnez les palonniers afin qu’ils soient alignés :
  • Le palonnier pour le moteur d’inclinaison doit pointer vers le haut
  • Le palonnier pour le moteur panoramique doit pointer vers l’avant
  1. Remettez les vis et serrez-les.
  1. Remettez la tête sur le boulon long, et positionnez-la de façon à ce qu’elle pointe droit devant.

Si le trou dans la balle devenait trop gros, la tête de votre Pal pourrait tourner autour du boulon lorsque les servos bougent. Une façon de remédier au problème consiste à insérer une longue épingle (2″ou plus) dans la balle, l’ancrant au palonnier en-dessous.

Utilisez une épingle pour ancrer le palonnier à la tête en balle de mousse du Desktop Pal

Épingle pour ancrer le palonnier à la tête du Desktop Pal

Astuce : à la limite, vous pouvez également appliquer une très petite quantité de colle à la base du boulon pour tout maintenir en place. Mais n’en utilisez pas trop. Vous devez pouvoir retirer la balle afin de la remplacer par une autre, ou pour la redécorer.

« Exercer » les servos

Pour chaque nouveau robot que je développe, je crée une série de mouvements de tests répétitifs, à la fois pour m’assurer du bon fonctionnement, mais aussi pour faire ressortir tout problème persistant. Ce tai chi pour robot consiste simplement à faire répéter aux servomoteurs la même séquence encore et encore.

Non seulement ce test permet de vérifier que les servos fonctionnent, mais s’il y a des défauts mécaniques (un joint de colle faible, par exemple), l’exercice du moteur permettra probablement de le découvrir. Mieux vaut résoudre le problème maintenant, pendant que le pistolet à colle est encore chaud !

Téléchargez le fichier ZIP contenant tous les sketches utilisés dans cet article : DesktopPal-Lesson-2-Sketches (chaque code d’échantillon est également contenu dans un fichier ZIP).

  1. Téléchargez PalSimpleServoTest.zip dans votre sketchbook Arduino, et décompressez-le.
  1. Ouvrez le sketch PalSimpleServoTest dans l’IDE Arduino. Il devrait ressembler à l’écran de l’illustration.
Le sketch PalSimpleServoTest, chargé dans l'IDE Arduino

Le sketch PalSimpleServoTest, chargé dans l’IDE Arduino

  1. Cliquez sur le bouton Télécharger dans la barre d’outils pour compiler et envoyer le sketch à l’Itead Leonardo.
  1. Une fois le téléchargement réussi, le moteur panoramique et le moteur d’inclinaison commenceront leurs mouvements d’exercice.

Le moteur panoramique déplace la tête à droite, puis à gauche (la droite et la gauche du Desktop Pal), suivi par le moteur d’inclinaison, qui déplace la tête en avant, puis en arrière.

Comprendre le sketch de test des servos

Le servomoteur est une méthode primaire pour donner mobilité et mouvement à de petits robots. Avec l’IDE Arduino, il est facile de travailler avec des servos.

Le sketch PalSimpleServoTest commence par :

#include 
Servo servoPan;
Servo servoTilt;

La première chose à faire dans un sketch impliquant des servos, c’est d’abord d’inclure une référence dans la bibliothèque Servo.h, qui est fournie en tant qu’élément standard de l’IDE Arduino.  Cette bibliothèque fournit un grand code qui gère le fonctionnement des servos pour vous. Comme avec d’autres bibliothèques pour Arduino, Servo.h taite les opérations plus complexes en deux temps, trois mouvements.

Suivant l’énoncé #include , deux objets sont créés pour gérer les servos utilisés dans le Desktop Pal. LesObjets sont des entités de programmation utilisées pour encapsuler toute une gamme de fonctionnalités, dans ce cas, le comportement et le fonctionnement des servomoteurs. Les objets sont définis en utilisant la classe d’objet servoissue du codage dans la bibliothèque Servo.h. Nous en apprendrons plus sur les classes d’objets dans une prochaine leçon.

Les termes servoPanoramique et servoInclinaison (notez la majuscule unique, nous y reviendrons dans la prochaine leçon) ont été créés par moi comme moyen de différencier facilement les deux servomoteurs.

Le sketch installe les deux objets servo pour se connecter avec les servos réels rattachés à l’Itead Leonardo. Ce processus d’installation est géré dans une fonction. Une fonction est simplement un ensemble de codes qui est traité comme une seule unité. Tous les sketches Arduino ont au moins deux fonctions, nommées setup() et loop()(installation et boucle).

  • La fonction setup() exécute un code nécessaire pour préparer l’Arduino et/ou le matériel qui lui est rattaché pour le reste du sketch.
  • La fonction loop() se répète encore et encore, jusqu’à ce que l’Arduino soit remis à zéro, ou que l’alimentation soit coupée. C’est dans cette fonction qu’est maintenue la principale partie de travail du sketch.
void setup() {
  servoPan.attach(8);
  servoTilt.attach(9);
}

Il y a peu à faire dans la fonction setup() pour le sketch de test du servo. Ici, les deux énoncés « lient » les servos physiques connectés à la carte Itead Leonardo aux objets servo créés précédemment.

servoPan.attach(8);

des moyens pour relier le servo connecté à la broche numérique 8 de l’Itead Leonardo au servo panoramique. Une ligne similaire de code fait la même chose pour le servo d’inclinaison, qui est connecté à la broche numérique 9 de la carte.

Comme il est indiqué plus haut, la fonction loop() est la principale partie de travail du sketch. Voici les premières lignes de la fonction loop() dans le sketch de test du servo :

void loop() {
  servoPan.write(50);
  delay(1000);
  …
  • La ligne write(50) indique à l’Arduino de mettre le servo panoramique sur la position « 50 ». Les positions des servos peuvent être indiquées de plusieurs façons en utilisant l’IDE Arduino ; dans ce cas, 50 est en degrés, 90 étant le point médian de la course du servo, et 0 et 180 étant les extrêmes dans chaque direction.
  • La ligne delay(1000) indique à l’Arduino d’attendre 1000 millisecondes, soit 1 seconde, avant de poursuivre. Comme la vitesse de calcul de l’Arduino est beaucoup plus élevée que la vitesse de fonctionnement d’un servo, le code permet à l’Arduino de se préparer, jusqu’à ce que le servo ait eu la possibilité de transiter vers sa nouvelle position.

Le reste de la fonction loop() est une répétition de mouvements des servos (aussi bien pour le panoramique que pour le servo d’inclinaison), ainsi que des retards chronophages.

Vérifier le fonctionnement du capteur à ultrasons

Le Desktop Pal utilise un capteur à ultrasons HC-SR04 pour détecter les objets qui sont en face de lui. Ce capteur peut être utilisé à la fois à proximité (détection lorsque quelque chose se trouve à une certaine distance), et en télémétrique (mesure de la distance). Je vous ai fourni un sketch séparé pour tester le capteur à ultrasons, et en observer son fonctionnement.

  1. Avant d’utiliser le sketch de test, vous devez d’abord télécharger la bibliothèque d’aide pour le capteur à ultrasons HC-SR04 sur le lien principal sur robotshop.com. Allez sur

http://www.robotshop.com/eu/fr/module-sonar-hc-sr04.html

cliquez sur les liens utiles, et téléchargez le fichier zip de la bibliothèque à un emplacement pratique sur votre ordinateur (le bureau est un bon endroit).

  1. Ouvrez votre dossier sketchbook Arduino.
  • Si le sketchbook contient déjà un dossier bibliothèques, passez à l’étape suivante.
  • Sinon, créez un nouveau dossier et nommez-le bibliothèques .
  1. Ouvrez le fichier zip que vous avez téléchargé à l’étape 1, et copiez le dossier principal dans le répertoire de bibliothèques sketchbook Arduino. (le fichier zip doit contenir un dossier principal nommé Ultrasonique. Assurez-vous de copier l’intégralité de ce dossier intact.)
  1. Téléchargez PalUltrasonicTest.zip dans votre bibliothèque de sketchbook Arduino, et décompressez-le.
  1. Quittez l’IDE Arduino, et redémarrez-le. C’est important – Ne passez pas cette étape ! Si plusieurs fenêtres de l’IDE sont ouvertes, assurez-vous de toutes les fermer.
  1. Ouvrez le sketch PalUltrasonicTest dans l’IDE Arduino, et téléchargez-le sur l’Itead Leonardo.
  1. Lorsque la compilation et le téléchargement sont terminés, les moteurs panoramique et d’inclinaison arrêtent de bouger, puisque le PalUltrasonicTest a remplacé le sketch de test du servo.

Astuce : l’Arduino ne peut stocker qu’un sketch à la fois. Lorsque vous téléchargez un nouveau sketch, le précédent sketch que vous avez téléchargé est remplacé.

  1. Ouvrez la fenêtre Serial Monitor en cliquant sur l’icône Serial Monitor (tout à droite) dans la barre d’outils IDE Arduino.

Astuce : si vous obtenez un grand nombre d’erreurs lors de la phase de compilation du sketch, c’est probablement dû au fait que la bibliothèque Ultrasonique n’a pas été placée correctement dans la bibliothèque de sketchbook, et/ou que vous n’avez pas redémarré l’IDE Arduino après y avoir copié les fichiers. Revoyez les étapes ci-dessus, et réessayez.

Orientez le capteur à ultrasons à l’avant du Desktop Pal de façon à ce qu’il pointe vers le centre de la pièce. Faites bouger lentement votre main devant le capteur, et regardez les valeurs affichées dans la fenêtre Serial Monitor. Ces valeurs sont des distances mesurées, en centimètres.

Le capteur à ultrasons HC-SR04 peut mesurer des distances sur une plage allant de deux centimètres environ jusqu’à cinq mètres.

La fenêtre Serial Monitor d'Arduino, avec les résultats du capteur à ultrasons HC-SR04

Fenêtre Serial Monitor d’Arduino, avec les résultats du capteur à ultrasons HC-SR04

Astuce : si vous ne voyez qu’une série lectures indiquant « 0 cm », ou d’autres lesctures qui restent inchangées quelle que soit la distance entre le capteur et votre main, il est possible que le capteur ne soit pas branché correctement. Vérifiez pour être sûr.

Comme avec les servos, nous allons examiner rapidement le fonctionnement du sketch PalUltrasonicTest . En haut du sketch se trouve un autre énoncé de bibliothèque #include, cette fois avec la bibliothèque de code Ultrasonic.h que vous avez copiée dans votre sketchbook Arduino. Ultrasonic.h est un bon exemple de bibliothèque tierse ajoutée qui augmente la capacité de votre carte Arduino ou compatible avec Arduino.

#include "Ultrasonic.h"
Ultrasonic ultrasonic(5,6);

La ligne suivante crée un objet, judicieusement nommé ultrasonique. Les deux nombres qui suivent le nom de l’objet représentent les broches numériques Arduino utilisées pour déclencher et faire écho aux connexions du capteur à ultrasons. Dans ce cas, nous utilisons les broches 5 et 6 pour ces tâches.

La fonction setup() contient le code pour préparer les communications de série à deux voies entre la carte et votre ordinateur. (Remarque : ce lien de communication est distinct de celui utilisé pour télécharger des sketches sur la carte.) La ligne Serial.begin (9600) indique à votre Itead Leonardo de mettre en place un lien avec une vitesse de 9 600 bauds/bits par seconde.

void setup() {
Serial.begin(9600);

Astuce : si vous ouvrez la fenêtre Serial Monitor, et que vous voyez des caractères parasites, confirmez la vitesse de la vitesse de transmission correspondante dans le coin inférieur droit de la fenêtre. Assurez-vous qu’elle est également réglée sur 9 600 bauds.

Enfin, la fonction loop() contient le code pour récupérer les informations de distance du capteur à ultrasons, et les afficher dans la fenêtre Serial Monitor.

int sonicVal = ultrasonic.Ranging(CM);
Serial.print(sonicVal);
Serial.println(" cm");
delay(1000);

Je m’étendrai beaucoup plus en détails sur ce qui se passe ici, y compris sur le fonctionnement du capteur HC-SR04, dans un prochain épisode.

Vérifier le fonctionnement du commutateur latéral

La dernière étape consiste à vérifier le fonctionnement du petit commutateur situé sur le côté du Desktop Pal. Ce commutateur est conçu comme un moyen de définir et de réinitialiser les différents modes du Pal.

Commutateur latéral sur le Desktop Pal

Commutateur latéral sur le Desktop Pal

  1. Téléchargez PalSwitchTest.zip dans votre bibliothèque de sketchbook Arduino, et décompressez-le.
  1. Ouvrez le sketch PalUltrasonicTest dans l’IDE Arduino, et téléchargez-le sur l’Itead Leonardo.
  1. Une fois le téléchargement terminé, ouvrez la fenêtre de Serial Monitor en cliquant sur son icône tout à droite de la barre d’outils.
  1. Vous verrez une série de 1 imprimés dans la fenêtre. Appuyez sur le commutateur, et la valeur devrait passer à 0.

Le commutateur latéral n’a pas besoin ou n’utilise pas de bibliothèque spéciale, il y a donc peu de suppléments à ajouter au sketch. La ligne suivante est insérée dans la fonction setup() :

pinMode(2, INPUT_PULLUP);

Cette opération prépare la broche numérique 2 en tant qu’entrée, et indique à l’Arduino d’appliquer une résistance de tirage (pullup) interne à la ligne de signal. (Remarque : cette partie est pas réellement nécessaire lorsque vous utilisez le commutateur spécifié dans la leçon 1 pour le Desktop Pal, mais elle est incluse pour la compatibilité avec d’autres commutateurs que vous pourriez utiliser.)

Et dans la fonction loop() :

int switchVal = digitalRead(2);
Serial.println(switchVal);
delay(100);

L’Itead Leonardo lit la valeur instantanée de sa broche numérique 2 et imprime cette valeur (soit 0 pour abaissé, ou 1 si relevé) dans la fenêtre Serial Monitor. Le retard est spécifié en tant que 100 millisecondes, soit 1/10ème de seconde.

Dépannage général

Vous pouvez rencontrer des anomalies étranges ici et là en essayant de configurer et de tester votre Desktop Pal. Si tel est le cas, ne vous découragez pas : les erreurs sont une excellente façon d’apprendre ! Voici, sans aucun ordre particulier, certains des problèmes les plus courants que vous pouvez rencontrer lorsque vous utilisez une carte Arduino.

  • L’IDE Arduino ne parvient pas à trouver votre carte dans la liste des ports. Ce problème est connu pour arriver de temps à autre. Débranchez votre Itead Leonardo, et quittez l’IDE. Redémarrez-le et rebranchez-y la carte.
  • Si ce qui précède ne semble toujours pas résoudre le problème, resélectionnez Arduino Leonardo comme type de carte, et essayez à nouveau.
  • Le port de communication pour votre carte ne cesse de se réinitialiser et l’IDE ne peut pas le trouver lorsqu’un nouveau sketch est téléchargé. Vous pouvez essayer de brancher l’Itead Leonardo sur un autre port USB de votre ordinateur, ou tout simplement resélectionner le port chaque fois que vous téléchargez.
  • La fenêtre Serial Monitor n’affiche rien, ou affiche des caractères parasites. Vérifiez que votre sketch contient l’énoncé Serial.begin approprié, et que son réglage de la vitesse de transmission correspond à celui que vous avez sélectionné dans la fenêtre Serial Monitor.
  • L’IDE perd la trace de votre carte lors de l’ouverture de la fenêtre Serial Monitor. Essayez de débrancher votre carte, et redémarrez l’IDE.
  • Vous obtenez un grand nombre d’erreurs de compilation lors de la compilation et du téléchargement d’un sketch. Comme indiqué ci-dessus, cela peut être causé par une bibliothèque externe que l’IDE Arduino ne parvient pas à localiser. Quittez l’IDE, vérifiez que la bibliothèque est bien dans le dossier des bibliothèques sketchbook, et redémarrez l’IDE.
  • Si l’IDE signale une ligne de code particulière de problème, vérifiez que vous n’avez pas accidentellement modifié cette ligne. Une omission, un caractère, un symbole  » ou une parenthèse mal placé, peuvent provoquer des erreurs de compilation.

Pour d’autres astuces de dépannage, n’oubliez pas de consulter le Guide de dépannage sur le site internet d’Arduino : www.arduino.cc/en/Guide/Troubleshooting

À venir…

Dans la leçon suivante, vous apprendrez comment intégrer les composants du Desktop Pal afin qu’ils travaillent ensemble. Un exemple : vous découvrirez comment contrôler les servos afin qu’ils répondent immédiatement aux objets détectés par le capteur à ultrasons.