Le préfet du Pas-de-Calais a proposé aux migrants syriens, en grève de la faim à Calais depuis mercredi, de demander asile en France. Ces derniers ont refusé. Une délégation de policiers britanniques s’est rendue sur place.