L’Université de Stuttgart a mis au point de minuscules caméras, imprimées en 3D et qui ont vocation à être implantées dans le corps humain à l’aide d’une simple seringue.