Une enquête préliminaire a été ouverte par le parquet de Paris à la suite de menaces de mort reçues par Charlie Hebdo depuis le 8 juin. La direction du journal satirique a déposé plainte.