Au lendemain de la 11e journée de mobilisation contre la loi travail, Manuel Valls et les syndicats CGT-FO, qui se sont rencontrés mercredi à Matignon, sont une nouvelle fois restés sur leurs désaccords malgré quelques concessions du gouvernement.