Des chercheurs ont créé une réplique robotique d’une salamandre pour comprendre les interactions fondamentales entre la colonne vertébrale et les différents modes de locomotion.