Dans une note envoyée aux centres d’examens, le directeur de la Maison des examens en Île de France (Siec), évoque la possibilité de reporter l’oral de rattrapage des candidats qui auraient prévu de célébrer la fête musulmane de l’Aïd.