Un nouveau procédé de fabrication permettrait d’augmenter la capacité de charge des batteries de nos appareils de 30 à 50%. Et tout cela pour un coût industriel plutôt faible.