Des chercheurs ont identifié une nouvelle enzyme (PM20D1) qui permet de brûler des calories et de produire de la chaleur dans les cellules, au lieu de stocker de la graisse. Cette découverte ouvre la possibilité de traiter et de prévenir l’obésité par de nouvelles approches.