Le Conseil constitutionnel a examiné mardi le recours déposé par certains maires opposés au mariage des couples homosexuels en France. Ces élus, qui souhaitent bénéficier d’une “clause de conscience”, connaîtront la décision des Sages le 18 octobre.