Deux proches de Salah Abdeslam que détenaient les autorités belges ont été remis mercredi à la France. Mohamed Amri et Ali Oulkadi sont accusés d’avoir aidé le suspect-clé des attentats du 13 novembre dans sa cavale.