Comment les prions, simples protéines, peuvent-ils devenir infectieux ? Peut-être à cause du cuivre, pensait-on depuis quelques années. Sans doute, et nous comprenons pourquoi, expliquent aujourd’hui des biologistes américains. La nouvelle est d’importance car elle concerne aussi d’autres…