C’est le résultat étonnant d’une étude italienne portant sur 23.000 personnes qui suggère que les pâtes ont toute leur place dans une alimentation méditerranéenne. Curieusement, l’étude a été en partie financée par Barilla et par le ministère italien de l’économie.