Un mystérieux syndrome affecte la vision des astronautes : lors de séjours prolongés dans l’espace, leur vue, pourtant excellente au départ, se détériore. Ce syndrome, dont le lien avec la pression intracrânienne reste à prouver, pourrait poser problème pour envoyer des Hommes sur Mars.