Patrick Calvar, le patron de la DGSI, a déclaré craindre “une confrontation inéluctable” entre “l’ultra droite et le monde musulman”, lors d’une audition devant une commission d’enquête parlementaire.