Abdelhamid Abaaoud n’est pas le “commanditaire” des attentats du 13 novembre 2015, d’après le patron de la DGSE dont les propos ont été révélés mardi. Il a préféré rester “discret” sur l’identité du véritable cerveau des attaques.