Alors que s’ouvre une audience préliminaire à Moscou sur le crash qui a tué Christophe de Margerie, patron de Total, en octobre 2014, France 24 revient sur les zones d’ombre et les incohérences des enquêtes menées par la Russie et la France.