En réponse à l’attentat de Nice, François Hollande a annoncé dans la nuit de jeudi à vendredi le renforcement des mesures de sécurité en cours, dont l’efficacité est pourtant jugée “limitée” par le rapport parlementaire sur les attentats de 2015.