L’Assemblée nationale est appelée mardi à voter une nouvelle prolongation de l’état d’urgence, décrété au lendemain des attentats de Paris en novembre 2015. Le texte doit être soumis au conseil des ministres avant d’être débattu dans l’hémicycle.