Six jours après l’attentat de Nice, le débat fait rage autour du dispositif de sécurité mis en place le soir du 14-Juillet dans la ville. Certains élus et experts pointent du doigt des failles et des manquements des forces de l’ordre.