Des chercheurs de l’Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale) ont testé, chez la souris, une molécule qui protège le cerveau et la moelle épinière contre les attaques auto-immunitaires provoquant la sclérose en plaques, première cause de maladie neurologique chez le…