Après avoir provoqué des mois de contestations en France, le projet de Loi travail a été définitivement adopté, sans vote, jeudi, par le Parlement.