Le tueur de Nice préparait son passage à l’acte “depuis des mois”, a annoncé jeudi le Procureur de Paris, François Molins. Mohamed Laouej Bouhlel a, par ailleurs, bénéficié de complicités.