Il y a 30 ans, des jeunes d’origine maghrébine traversaient la France pour lutter contre les inégalités et le racisme. Si la situation a aujourd’hui évolué, certaines de leurs revendications restent d’actualité, selon le sociologue Abdellali Hajjat.