L’autopsie d’Adama Traoré, mort lors de son arrestation à Beaumont-sur-Oise, n’a pas révélé de traces de violences, a annoncé le parquet jeudi. Le jeune homme souffrait d’une “infection très grave”. Sa famille exige une contre-expertise.