Voyant le camion conduit par Mohamed Lahouaiej Bouhlel foncer sur la Promenade des Anglais de Nice le 14 Juillet, un homme sur un scooter a tenté de l’arrêter. Une semaine après l’attaque, il explique qu’il était alors prêt à mourir.