La justice française a définitivement condamné, mercredi, l’Église de scientologie pour “escroquerie”. L’organisation, considérée comme une secte dans l’Hexagone, va déposer un recours devant la Cour européenne des droits de l’Homme.