Alors que la Guadeloupe comptabilise 38 homicides depuis le début de l’année, les autorités françaises tentent d’endiguer la circulation des armes illégales. Le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, est arrivé sur l’île jeudi.