Le procureur général François Falletti demande la confirmation du licenciement, annulé en mars par décision de la Cour de cassation, de la salariée voilée renvoyée par la crèche Baby-Loup, dans les Yvelines.