Après une semaine de procès, les trois Somaliens, qui comparaissaient en France pour le détournement du voilier Tanit en avril 2009 et la séquestration de cinq otages, ont été condamnés à neuf ans de réclusion criminelle.