Le rapport d’enquête administrative sur l’expulsion de Leonarda, rendu public samedi, ne fait état d’aucun vice de procédure. Les enquêteurs reviennent sur la journée du 9 octobre ainsi que sur la personnalité trouble du père de famille.