La proposition de François Hollande d’autoriser Leonarda à rentrer seule en France suscite de vives critiques au sein de la classe politique, jusque dans le propre camp du président. L’UMP évoque un “coup terrible à l’autorité de l’État”.