Le ministre de l’Intérieur, sous le feu des critiques dans l’affaire de la jeune rom expulsée Leonarda, explique sa politique en matière d’immigration dans les colonnes du “Journal du dimanche”. Sa ligne : “l’application ferme du droit”.